L-Tyrosine : posologie, dangers et bienfaits pour le cerveau

Esprit Healthy > MĂ©decine de l’esprit > Plantes et vitamines > L-Tyrosine : posologie, dangers et bienfaits pour le cerveau
Sommaire

Notre organisme est constituĂ© de millions d’élĂ©ments qui se complĂštent et oeuvrent harmonieusement Ă  notre santĂ©. Parmi ces Ă©lĂ©ments figurent les acides aminĂ©s. La L-Tyrosine est l’un d’entre eux. Ce produit se rĂ©vĂšle utile en particulier pour le cerveau, comme l’ont montrĂ© plusieurs Ă©tudes. 

Dans cet article, nous examinerons l’importance de cet acide aminĂ©, la dose journaliĂšre conseillĂ©e et les bienfaits du nootropique pour notre cerveau. 

Présentation de la L-Tyrosine

La L-tyrosine est un acide aminĂ© qui joue un rĂŽle important dans la synthĂšse des neurotransmetteurs (par exemple la dopamine et la noradrĂ©naline). Cet acide aminĂ© non essentiel peut ĂȘtre produit par notre corps lui-mĂȘme, Ă  partir de la phĂ©nylalanine.

Informations générales

La L-tyrosine est une substance naturelle, que le corps fabrique lui-mĂȘme.  Il peut nĂ©anmoins ĂȘtre nĂ©cessaire de se supplĂ©menter dans certaines circonstances. S’agissant d’un complĂ©ment alimentaire, le produit est disponible sans ordonnance. 

De nombreux laboratoires spĂ©cialisĂ©s dans les substances naturelles le proposent aujourd’hui, sous forme de gĂ©lules. Le produit n’est pas remboursĂ© par la SĂ©curitĂ© sociale, mais vous pouvez consulter votre mutuelle, certaines prenant en charge les complĂ©ments alimentaires.

Le nom « tyrosine » fait rĂ©fĂ©rence Ă  un pigment qui se trouve Ă©galement dans notre peau. On le trouve dans divers aliments, notamment des protĂ©ines maigres comme le poulet, les Ɠufs, le poisson et l’avoine Ă  grains, ainsi que dans les produits laitiers (yaourt et fromage).

La L-Tyrosine : pour quelles indications ? 

Vous vous prĂ©parez Ă  un examen ? Votre travail nĂ©cessite un travail de rĂ©flexion intense ? Votre humeur laisse Ă  dĂ©sirer ? La L-Tyrosine est un produit qui pourrait bien vous aider en stimulant l’attention et l’action du cerveau. Cet acide aminĂ© agit sur la capacitĂ© de rĂ©flexion, la concentration et les performances mentales. La tyrosine peut ĂȘtre utilisĂ©e comme un stimulant naturel.

La tyrosine augmente les performances mentales

Étudiants et professionnels sont souvent soumis Ă  une exigence de performances mentales. C’est dans ce contexte que la tyrosine offre une alternative intĂ©ressante Ă  la cafĂ©ine, mais aussi et surtout aux stimulants chimiques, qui ne sont pas toujours sains. La L-Tyrosine, Ă  l’inverse, prĂ©sente une solution entiĂšrement naturelle.

Le Dr Lorenza Colzato de l’universitĂ© nĂ©erlandaise de Leyde et son Ă©quipe ont dĂ©couvert que la tyrosine peut augmenter les performances du cerveau en favorisant la production de dopamine. 32 sujets ont consommĂ© du jus d’orange additionnĂ© de tyrosine, puis lors d’une phase ultĂ©rieure, du jus d’orange pur.

Les performances mentales Ă©taient considĂ©rablement augmentĂ©es lors de l’administration de tyrosine.

La tyrosine rend les gens plus créatifs

La mĂȘme Ă©tude montre une meilleure capacitĂ© Ă  la crĂ©ativitĂ©. Lors des deux phases, les participants ont Ă©tĂ© invitĂ©s Ă  rĂ©soudre des Ă©nigmes. Il s’agissait autrefois de trouver le plus rapidement possible un maximum de solutions diffĂ©rentes Ă  une question, comme par exemple « Que pouvez-vous faire avec un stylo ?”

Il s’est avĂ©rĂ© que les participants Ă©taient plus performants lorsqu’ils avaient une dose journaliĂšre supplĂ©mentaire de tyrosine dans leur corps.

La tyrosine améliore le temps de réaction

Ce n’est pas la premiĂšre Ă©tude que le Dr Colzato a menĂ©e sur les effets de la tyrosine. Quelques mois plus tĂŽt, la scientifique avait utilisĂ© la mĂȘme mĂ©thode pour tester si l’acide aminĂ© pouvait affecter le temps de rĂ©action.

Au lieu de rĂ©soudre des Ă©nigmes, les participants devaient faire des tests de rĂ©action sur l’ordinateur. LĂ  aussi, les chercheurs ont pu dĂ©terminer un effet positif de la tyrosine.

La tyrosine aide Ă  lutter contre le stress

Les Ă©tudes les plus poussĂ©es sur le sujet ont Ă©tĂ© menĂ©es par l’armĂ©e amĂ©ricaine. En 1989, une Ă©tude de l’Institut de recherche en mĂ©decine environnementale de l’armĂ©e amĂ©ricaine a prouvĂ© que l’absorption de tyrosine Ă  raison de 100 mg par kilogramme de poids corporel peut compenser les effets nĂ©gatifs du froid et de la privation d’oxygĂšne.

Normalement, l’organisme humain rĂ©agit Ă  ces facteurs environnementaux en prĂ©sentant une capacitĂ© de rĂ©flexion rĂ©duite et des anomalies comportementales. Dans l’Ă©tude de l’armĂ©e, les participants ont Ă©tĂ© exposĂ©s au froid et Ă  la privation d’oxygĂšne pendant quatre heures et demie. Avant cela, ils avaient reçu soit un complĂ©ment alimentaire de tyrosine, soit un placebo.

La supplĂ©mentation en tyrosine a permis de prĂ©server les capacitĂ©s physiques et surtout mentales, mĂȘme en situation de stress intense.

La L-tyrosine amĂ©liore l’humeur

L’acide aminĂ© est souvent utilisĂ© comme antidĂ©presseur Ă  faible effet secondaire et comme agent d’Ă©quilibre de l’humeur, car il aide l’organisme Ă  faire face au stress et rĂ©duit la fatigue mentale, tout en stimulant la production de dopamine.

La L-tyrosine accroüt l’attention et la concentration

Le produit peut ĂȘtre utilisĂ© pour accroĂźtre l’attention et la concentration, grĂące Ă  la production de neurotransmetteurs.. Il a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© que la L-tyrosine est trĂšs efficace pour aider l’organisme Ă  faire face Ă  un stress nĂ©faste, ainsi que nous l’avons vu ci-dessus. Lorsqu’elle est prise rĂ©guliĂšrement, elle semble amĂ©liorer la mĂ©moire et la vigilance, ce qui est particuliĂšrement intĂ©ressant pour les personnes ĂągĂ©es.

Comment agit la L-Tyrosine ? 

La tyrosine favorise la formation de dopamine, un neurotransmetteur qui fait partie de ces hormones que l’on appelle gĂ©nĂ©ralement les « hormones du bonheur ». C’est un acide aminĂ© non essentiel que l’on trouve dans de nombreuses protĂ©ines et qui est utilisĂ© dans le corps humain pour la production, par exemple, de thyroxine (hormone thyroĂŻdienne) ou de dopamine (substance messagĂšre dans le cerveau).

La tyrosine est le prĂ©curseur des neurotransmetteurs qui permettent au cerveau de fonctionner efficacement, comme la dopamine. Le temps froid peut provoquer une carence en ces catĂ©cholamines. Cependant, la prise de tyrosine permet d’Ă©viter une carence en catĂ©cholamines.

Bien entendu, les vitamines, comme en contiennent les fruits et lĂ©gumes, en particulier bio, ont Ă©galement une influence dĂ©cisive sur les performances de rĂ©flexion. La tyrosine agit en synergie avec d’autres nutriments, essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.

L’effet de la tyrosine est-il comparable à celui de drogues stimulantes ?

En 2003, des chercheurs du Pennington Biomedical Research Center aux États-Unis ont comparĂ© les effets de divers stimulants sur les performances de rĂ©flexion aprĂšs une privation de sommeil.

Les participants ont reçu soit de la tyrosine (150 mg/kg de poids corporel), soit de la cafĂ©ine (300 mg/70 kg de poids corporel), soit le psychostimulant phentermine ou D-amphĂ©tamine. 

Le manque de sommeil a sensiblement réduit les performances mentales des participants dans de nombreux domaines.

Cependant, toutes les substances mentionnĂ©es ont pu amĂ©liorer les rĂ©sultats aux tests des participants malgrĂ© la privation de sommeil, y compris la tyrosine. Cette derniĂšre ne s’est pas rĂ©vĂ©lĂ©e aussi efficace que les amphĂ©tamines, mais il est clair que ses effets sont bien moins dangereux !

Augmenter naturellement la puissance du cerveau

Si vous voulez augmenter vos performances de maniĂšre saine Ă  court terme, il est prĂ©fĂ©rable d’utiliser un acide aminĂ© (L-tyrosine) et d’oublier les psychotropes de synthĂšse. 

Ainsi, les supplĂ©ments de L-Tyrosine peuvent rĂ©gĂ©nĂ©rer les ressources cognitives pour augmenter votre capacitĂ© de travail. De plus, cet acide aminĂ© contribue Ă  augmenter les niveaux de dopamine dans le cerveau. Des Ă©tudes suggĂšrent que la supplĂ©mentation pourrait aider Ă  lutter contre la dĂ©prime hivernale, ou les sautes d’humeur saisonniĂšres.

De plus, la L-Tyrosine est un constituant de base des hormones thyroĂŻdiennes, qui sont responsables de la production d’Ă©nergie dans votre corps. Il existe Ă©galement un lien entre la tyrosine et une amĂ©lioration des symptĂŽmes du TDAH.

Posologie : comment utiliser ce produit ?

Comme nous l’avons vu, l’apport habituel de tyrosine s’effectue par la nourriture. NĂ©anmoins, pour pallier les situations de carence, les laboratoires spĂ©cialisĂ©s dans les complĂ©ments alimentaires proposent dĂ©sormais ce produit en gĂ©lules.

La L-Tyrosine dans la nourriture

Certains aliments sont particuliĂšrement riches en tyrosine, comme les arachides, les petits pois, les Ɠufs bio et les produits Ă  base de soja. Ces sources nutritionnelles Ă©tant un peu spĂ©cifiques, il est parfois nĂ©cessaire de se supplĂ©menter, en absorbant la tyrosine en gĂ©lules.

Dose quotidienne recommandée

L’apport quotidien recommandĂ© est de 0,5 Ă  1 g,deux fois par jour chez les personnes qui sont par ailleurs en bonne santĂ©. Les gĂ©lules doivent ĂȘtre avalĂ©es de prĂ©fĂ©rence avec un grand verre d’eau pour permettre Ă  la substance de se rĂ©partir dans le corps.

Vous pouvez par exemple prendre une gélule de 500 mg par jour pendant un à deux mois, de préférence le matin. Les effets se font sentir progressivement.

Il n’y a pas de risque de surdosage en respectant les posologies figurant sur les emballages de fabricants. Si vous oubliez de prendre le produit, ce n’est pas un problĂšme, vous pouvez reprendre la cure le lendemain. Il ne s’agit en effet pas d’un mĂ©dicament.

La supplĂ©mentation en tyrosine se justifie principalement lorsque les besoins sont accrus, en cas de dĂ©pression ou en pĂ©riode d’examens. 

=> Nous retrouvons Ă©galement la L-Tyrosine dans le nootropique Noocube

Risques et dangers

Les effets secondaires

Parmi les effets secondaires connus, citons la baisse du niveau d’Ă©nergie, un effet paradoxal, puisque la L-tyrosine est censĂ©e booster nos performances. Chez certaines personnes, cependant, c’est le contraire que l’on obtient. Il convient alors d’arrĂȘter le traitement.

Ces mĂȘmes personnes peuvent ressentir une fatigue chronique ou voir se dĂ©grader encore davantage leur niveau d’énergie. Une prise de poids importante peut accompagner ce processus.

Un autre effet secondaire, assez bien connu et étudié, est une raideur dans la région du cou et des épaules.

Certains patients ont rapportĂ© des maux de tĂȘte ou des brĂ»lures d’estomac.

Les contres-indications 

  • La tyrosine en complĂ©ment alimentaire est fortement dĂ©conseillĂ©e chez les personnes traitĂ©es pour des troubles dopaminergiques tels que la maladie de Parkinson.
  • La tyrosine Ă  haute dose peut aussi interagir avec les hormones thyroĂŻdiennes, de sorte que la prise est dĂ©conseillĂ©e en cas de pathologie de la glande thyroĂŻde, sauf avis mĂ©dical. En particulier : hyperthyroĂŻdie et maladie de Basedow.
  • La L-tyrosine est dĂ©conseillĂ©e aux femmes enceintes ou allaitantes.

Interactions médicamenteuses

Les chercheurs s’entendent pour considĂ©rer que les interactions de la tyrosine avec les mĂ©dicaments sont modĂ©rĂ©es. Elle peut nĂ©anmoins interagir avec :

  • le lĂ©vodopa, dont elle diminue la quantitĂ© dans le corps
  • les hormones thyroĂŻdiennes : le corps produit naturellement les hormones thyroĂŻdiennes. La L-tyrosine a pour effet d’en augmenter la quantitĂ©. Les effets secondaires associĂ©s sont potentialisĂ©s. 

Avis sur les compléments de L-tyrosine

Guide d’achat de la L-tyrosine

Comme pour tous les complĂ©ments alimentaires, il est conseillĂ© d’acheter ce produit dans une pharmacie ou sur les pages d’une boutique en ligne fiable. De nombreux laboratoires, par exemple Solgar, proposent aujourd’hui cet acide aminĂ©, gĂ©nĂ©ralement en gĂ©lules de 500 mg. 

En bref 

La L-tyrosine est un acide aminĂ© naturel non essentiel qui est souvent utilisĂ© comme complĂ©ment d’une alimentation Ă©quilibrĂ©e, pour booster les capacitĂ©s du cerveau et rĂ©duire le stress. Le produit permet aussi de lutter contre la dĂ©pression. C’est un prĂ©curseur de la thyroxine et de la triiodothyronine.

Ce produit est encore peu connu du grand public, mais les laboratoires de complĂ©ments alimentaires l’utilisent de plus en plus souvent en combinaison avec d’autres nootropiques, pour amĂ©liorer le fonctionnement cĂ©rĂ©bral.

Olivier Muller

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Vous avez aimé cet article ?

Recevez nos derniers conseils pour votre bien-ĂȘtre et santĂ© de l'esprit dans votre boĂźte mail ✉